Pour la CEAPC, la diversité revêt à la fois un enjeu d’éthique et d’efficacité, sources de performance durable dans l’entreprise. Aussi conduit-elle une politique RH responsable, qui veille à l’égalité homme-femme au sein de ses organisations. A l’instar de toutes les entreprises du groupe BPCE, notre Caisse régionale abrite une délégation du réseau des « Elles pour la Mixité ». Focus …

La mixité, un sujet porté par la gouvernance de l’entreprise devant un auditoire résolument mixte – Conférence-débat du 06/12/2018 à Atlantica, siège social de la CEAPC

Pourquoi ce réseau ?

Les « Elles pour la mixité, dont les fondations ont été posées il y a 6 ans par les femmes du comité des directeurs de la CEAPC, avaient pour objectif initial d’encourager la progression du nombre de femmes de notre Caisse régionale dans l’encadrement. Aujourd’hui, le réseau continue d’œuvrer pour faire avancer les questions de mixité mais à tous les niveaux de l’entreprise. Il poursuit le même double objectif : lutter contre les idées reçues et travailler sur la féminisation des postes de cadres. Aujourd’hui encore, trop de femmes ne se sentent pas légitimes pour répondre à des appels à candidature sur les postes de managers et pourtant le plafond de verre ne demande qu’à être brisé. Mais les freins sont là et les stéréotypes de genre ont la peau dure.
« Je ne maîtrise pas tous les prérequis pour ce poste, je ne serai pas à la hauteur, je ne peux pas envisager de rentrer à 20h00 le soir, je veux voir grandir mes enfants, je suis trop jeune, je serai trop vieille quand ils seront autonomes, je n’ai pas la stature pour manager … bref, je ne postule même pas, c’est peine perdue ».
L’expérience montre qu’ici comme ailleurs, les lignes ne bougent pas naturellement. Il faut impulser le changement.

Et les hommes dans tout ça ?

A l’unisson, les membres du bureau des Elles répondent que ces questions de mixité doivent impérativement être partagées. Exit la communauté féministe qui revendiquerait la mixité en brandissant l’étendard de l‘égalité contre la phallocratie ! Il s’agît bien de faire bouger les lignes ensemble et d’éveiller les consciences. C’est pourquoi le réseau est ouvert à tous et accueille aussi des hommes au sein de son bureau pour favoriser le partage d’expériences.

Virginie Ferron, présidente des Elles pour la mixité de la CEAPC, confie « La question centrale reste : comment s’engager professionnellement et répondre à ses propres enjeux de vie privée »

Les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes modes de fonctionnement, les mêmes rôles sociaux. Ce n’est pas une question de compétences mais de différences, qu’il ne faut pas vouloir lisser ou gommer. Pour parvenir à la mixité, il faut que chacun apprennent à « décoder » l’autre, à le respecter dans sa différence.
Les Elles ont d’ailleurs fait leur cette maxime reprise par les plus grands humanistes « Ce qui nous rassemble et toujours plus grand que ce qui nous distingue ».

Et sur le terrain …

Depuis sa création, le réseau « Les Elles pour la mixité » a mené de nombreuses opérations d’information et de sensibilisation sur le territoire Aquitaine Poitou-Charentes.
Dès le lancement du réseau en 2013, des World cafés ont été organisés autour de la thématique du leadership au féminin. Des laboratoires d’idées ont permis de creuser des problématiques, avec des propositions concrètes livrées à la DRH pour étude et mise en œuvre, principalement dans le domaine de la conciliation vie privée – vie professionnelle.
Depuis, les choses ont bien évolué. Les femmes cadres à temps partiel ne constituent plus une exception, la pratique du télétravail se démultiplie pour les fonctions support de l’entreprise, le pourcentage de femmes dans l’encadrement est d’ailleurs passé de 36 à 43% en 5 ans …
Et les Elles continuent d’essaimer.
Chaque année, le réseau invite des collaborateurs et des adhérentes à des conférences. Parmi ces rendez-vous inspirants, l’incontournable « Regards croisés by », où l’on vient tel que l’on est et dont on ressort différent, grâce aux témoignages édifiants d’une dizaine d’héroïnes des temps modernes.
En 2018, en déclinaison de conférences-débats portant sur la visibilité dans l’entreprise et l’importance de la « réputation », le réseau des Elles pour la Mixité a aussi offert des ateliers « pitch », véritables outils de développement personnel, pour apprendre à mieux se connaître, à mieux se présenter, pour oser.
En décembre dernier, la Conférence d’Antoine de Gabrielli « Management et mixité » co-animée par les hauts dirigeants de notre Caisse régionale, visait à sensibiliser le top management aux bénéfices collectifs du développement de la mixité (Cf notre photo).

> En savoir + sur la mixité à la CEAPC

 

 

 

PARITÉ RESPECTÉE
dans les recrutements 2018 :
66 hommes / 67 femmes

Les actualités RH et Marque employeur

** Les informations demandées sont nécessaires à l’envoi de la newsletter et ne seront utilisées qu’à cette fin.
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous disposez d'un droit d'accès aux données vous concernant et pouvez en obtenir la rectification ou exercer votre droit d’opposition en contactant le Délégué à la Protection des Données : Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charentes, Délégué à la Protection des données, 1, parvis Corto Maltese- CS 31271 - 33076 BORDEAUX CEDEX ou par mail delegue-protection-donnees@ceapc.caisse-epargne.fr
Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, il vous suffit de vous désinscrire. La résiliation à ce service est proposée à chaque envoi et effective avec un simple clic de désabonnement.

Nous sommes désolé, il semblerait que le navigateur que vous utilisez ne soit pas compatible avec notre site.
Nous vous invitons à le mettre à jour pour pouvoir profiter de notre site.