être utile
à notre
territoire,
ça se vit et
ça se voit.

CLAP SUR CINÉPASSION

Arrêt sur image

Quand CinéPassion débarque sur la place du village c’est l’effervescence. On tend la toile, on aligne les bancs, le projectionniste cale sa bande sous l’œil des badauds qui convoitent les meilleures places. Vacanciers et résidants seront au rendez-vous ce soir et tous partiront se coucher avec des étoiles plein les yeux et l’envie de revenir.
Et voilà, pour les plus jeunes, le terreau est ensemencé avec quelques graines de culture cinématographique et peut-être des vocations à la clé ! Pour les anciens, c’est l’occasion de sortir parfois d’un isolement pesant et de renouer avec la convivialité des soirées d’antan, celles où les saltimbanques apportaient du rêve au pas de leur porte. Pour tous, c’est l’avantage de bénéficier d’une offre culturelle de qualité, en proximité.
Après la fin de l’été, les enfants du cru auront l’occasion de recroiser le chemin de CinéPassion au détour d’une salle de cinéma du département : que ce soit lors d’une projection commentée inscrite dans leur programme scolaire ou pour les mordus, dans le cadre de l’option cinéma accompagnée par le réalisateur de l’association, dans les lycées Arnaut Daniel de Ribérac ou Prés de Cordy à Sarlat.

CinéPassion en Périgord s’adresse à un public de tout âge, souvent éloigné de l’offre culturelle sur le département de la Dordogne. Sa vocation : diffuser et promouvoir le cinéma en milieu rural et rompre avec l’isolement. Dans les communes les plus éloignées des agglomérations, les salles des fêtes sont transformées en salles de cinéma et des séances en extérieur sont proposées pendant la saison estivale. Sur le circuit itinérant plein air, le charme des projections sur les sites du patrimoine renforcent aussi l’attraction touristique de la région.
Avec plus de 250 000 spectateurs accueillis chaque année, l’association est le premier opérateur cinématographique du département de la Dordogne.

Travelling arrière

A l’origine de CinéPassion, il y a un contexte, celui de la décentralisation culturelle de 1982. A cette époque, Jack Lang considérait déjà qu’il y avait « 36 000 ministres de la culture », soit autant que de maires. Ainsi alors qu’en milieu rural et dans les quartiers, les petites salles de cinéma ferment en nombre, 5 communes en Périgord décident de relever le défi : Saint Astier, Ribérac, Montignac, Nontron et La Roche Chalais. Leurs maires se concertent et décident collégialement de la réouverture de leur salle de cinéma. Difficile de s’improviser programmateur, de budgéter les investissements ou d’apprécier les solutions techniques. En 1990, ils créent une association pour appréhender ces problématiques communes au sein d’une même structure : CinéPassion en Périgord est née.
Aujourd’hui, l’association fédère 12 salles de cinéma de proximité en milieu rural et exploite un circuit de cinéma itinérant présent sur 21 communes de Dordogne. Elle assure également un rôle moteur dans d’autres départements néo-aquitains : onze réseaux en France ont repris les statuts de Ciné Passion en Périgord, notamment dans les Landes, la Charente et Charente Maritime.
Rafael Maestro, directeur de l’association depuis 23 ans, rappelle la priorité d’une programmation qui allie sorties nationales et films d’art et essai tout en maintenant une vraie politique tarifaire au profit des publics « empêchés » :

« Nos publics nous font confiance sur la programmation : 70% de nos spectateurs sont d’ailleurs des abonnés. Depuis toutes ces années, nous avons su aiguiser leur appétit. Aujourd’hui, au-delà de notre proximité géographique, c’est cette proximité affective qui fait notre succès ».

Autour de cette passion et forte de cette reconnaissance, l’association a élargi sa palette en proposant des services d’éducation à l’image dans l’enseignement, en se positionnant comme structure relai dans le cadre des nombreux tournages cinématographiques sur le territoire, ou encore en assurant des projections sur des festivals régionaux, tels que le Festival du Film à Biarritz(64) ou ceux de Sarlat (24), de Gindou (46) …

Servir le territoire

Ainsi, le dessein de CinéPassion en Périgord et sa croisade pour garantir un maillage optimal de son offre culturelle en zone rurale ont coché toutes les cases des critères d’éligibilité au soutien du Fonds de dotation de notre Caisse régionale. A noter sa distinction notamment pour sa dimension régionale, sa vocation à essaimer et son rayonnement économique.
Bien au-delà de la bonne adéquation avec la cause soutenue, cette démarche d’innovation sociale a fait l’unanimité au sein du Conseil d’administration dont Annick Aragon est membre. En qualité d’administratrice de la Société Locale d’Epargne Dordogne-Périgord, elle a aussi participé à l’instruction du dossier.

« Je connaissais CinéPassion en Périgord depuis fort longtemps, de par mon activité professionnelle de principale adjointe dans les collèges de Montpon et de Mussidan. Dans la région, leurs projections sont reconnues et appréciées par le corps enseignant comme par les élèves. Je n’ai pas manqué de faire l’éloge de leur cinéma itinérant lorsque leur demande de soutien pour l’achat d’un projecteur numérique m’a été transmise par la direction du sociétariat et de l’engagement sociétal de la CEAPC ».

Et Rafael Maestro d’ajouter :

« L’aide conséquente de la Caisse d’Epargne tombe à point nommé. Elle permet à CinéPassion de poursuivre le développement de son programme dans le cadre d’une véritable politique sociale contre l’isolement tout en maintenant une offre tarifaire adaptée. Avec ce nouveau projecteur numérique nous pourrons multiplier les projections, notamment dans des lieux où le public ne peut pas se déplacer comme les EHPAD ou les centres de détention ».

De quoi convertir la génération Netflix !

> CinéPassion Périgord sur facebook
> En savoir plus sur CinéPassion
Le Fonds de dotation de la CEAPC

la carte
de nos actions

Agir pour le développement de notre territoire, ça se voit au quotidien, là où vous vivez !

Découvrir nos actions

Nos
actualités près de
chez vous.

** Les informations demandées sont nécessaires à l’envoi de la newsletter et ne seront utilisées qu’à cette fin.
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous disposez d'un droit d'accès aux données vous concernant et pouvez en obtenir la rectification ou exercer votre droit d’opposition en contactant le Délégué à la Protection des Données : Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charentes, Délégué à la Protection des données, 1, parvis Corto Maltese- CS 31271 - 33076 BORDEAUX CEDEX ou par mail delegue-protection-donnees@ceapc.caisse-epargne.fr
Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, il vous suffit de vous désinscrire. La résiliation à ce service est proposée à chaque envoi et effective avec un simple clic de désabonnement.

Média

la solution mobile de la caisse d'épargne

Gérez vos comptes à distance du bout des doigts en temps réel en téléchargeant l'application depuis votre store

En savoir plus

Nous sommes désolé, il semblerait que le navigateur que vous utilisez ne soit pas compatible avec notre site.
Nous vous invitons à le mettre à jour pour pouvoir profiter de notre site.