être utile
à notre
territoire,
ça se vit et
ça se voit.

JARDINS DE PLUIE

Plus qu’un credo, une évidence

Le constat est sans appel : les milieux aquatiques sont pollués et particulièrement en aval des zones urbanisées. 80% de la pollution des océans provient du continent.  Le saviez-vous ? Les équipes de Surfrider le rappelle à chaque occasion. En ville, la bétonisation et l’imperméabilisation des sols empêchent l’eau de pluie de s’infiltrer. Le ruissellement qui en résulte est en partie collecté par les réseaux d’assainissement. Mais saturés, les stations d’épuration ne sont plus en capacité de gérer l’ensemble des eaux usées non traitées et chargées en polluants dans les milieux aquatiques. Le lessivage des sols imperméabilisés participe également au souillage, en charriant d’autres polluants comme les hydrocarbures, les métaux lourds… Et les conséquences sont néfastes pour l’homme et l’environnement : vulnérabilité des eaux de baignade, fermeture des plages, dégradation des milieux naturels, risques d’inondation, de submersion, artificialisation du littoral …
Pour Surfrider, agir durablement pour la protection des océans c’est agir à la source du dysfonctionnement. Ici, il s’agît de se préoccuper de l’ensemble des pollutions à l’échelle des bassins versants, principaux réceptacles de ces déchets. Ces territoires délimités par des lignes de crêtes et irrigués par un même réseau hydrographique, drainent l’ensemble des eaux vers ce que l’on appelle un exutoire commun : les cours d’eau, les mers, les océans…

Désimperméabilisation : exit le béton

A l’heure actuelle, peu de collectivités ou de citoyens sont sensibilisés aux services rendus par la biodiversité en milieu urbain. Souvent sous-estimée dans les plans d’aménagement, elle participe pourtant au bien-être de tous. C’est ainsi que, pour éveiller les consciences et dans le droit fil de son engagement pour la préservation de l’environnement, Sufrider lance aujourd’hui un nouveau projet. Son programme Sea Smart Land associe la création de deux jardins de pluie à un volet pédagogique à l’attention notamment des publics scolaires. Il conjugue l’expérience de 20 années de suivi et d’analyse de la qualité des eaux au sein des laboratoires indépendants de Surfrider et les actions pédagogiques et culturelles de l’ONG Bleu Versant, équipe de paysagistes engagés. A partir de deux bassins versants pilotes, le projet repose sur un principe d’ateliers de formation fédérant les citoyens volontaires autour de chantiers participatifs.
Les jardins de pluie ont vocation à réhabiliter une gestion naturelle du circuit de l’eau par l’infiltration, la filtration, la rétention et l’évaporation. Les deux premières parcelles verront le jour dans le courant du 1er trimestre 2020, l’une à Biarritz sur le parking du siège de Surfrider et l’autre à la Rochelle au sein d’une école. Un terrain expérimental qui servira aussi de show-room à l’association car à terme, le projet a vocation à être dupliqué sur un maximum de territoires, en priorité à proximité de zones côtières.

« Sans l’apport et le soutien de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, le programme Sea Smart Land n’aurait pas pu voir le jour. Votre Caisse régionale est l’unique mécène de ce projet : un pari sur la matière grise, le bon sens et l’utilité au service de l’environnement. Nous avons eu un réel plaisir à accueillir dans nos murs les administrateurs de la Caisse d’Epargne qui ont soutenu notre projet ».

confie Marc Valmassoni, chargé de mission en environnement au sein de Surfrider.

Au cœur du sujet

En effet, en délocalisant les Conseils d’Administration de ses Sociétés Locales d’Epargne au sein même des associations qu’elle soutient, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes renforce les liens entre ses administrateurs et le tissu associatif local, sur le terrain. Ce format de rencontre a permis à Surfrider le 6 novembre dernier, de faire une présentation détaillée de son nouveau projet et de rallier à sa cause, l’ensemble des présents.
Car c’est au sein même du siège de l’association qu’est né le projet des Jardins de pluie, inspiré des « Ocean Friendly Gardens » déjà expérimentés aux Etats-Unis. L’idée a pris corps en mai 2017 lors d’un épisode pluvieux d’une telle importance que les locaux de Surfrider ont été submergés par 28 cm d’eau. En témoigne encore une trace sur l’ensemble des bâtiments de la zone d’Iraty, bétonnée sur des km². De cet événement déclencheur à la concrétisation du programme Sea Smart Land, trois années auront suffi à Surfrider pour mettre en œuvre cette initiative responsable et ambitieuse que le Fonds de dotation de notre Caisse régionale est fier de soutenir.

> Le programme Sea Smart Land
>
Surfrider Foundation Europe
>
Le Fonds de dotation de la CEAPC

 

 

la carte
de nos actions

Agir pour le développement de notre territoire, ça se voit au quotidien, là où vous vivez !

Découvrir nos actions

Nos
actualités près de
chez vous.

** Les informations demandées sont nécessaires à l’envoi de la newsletter et ne seront utilisées qu’à cette fin.
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous disposez d'un droit d'accès aux données vous concernant et pouvez en obtenir la rectification ou exercer votre droit d’opposition en contactant le Délégué à la Protection des Données : Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charentes, Délégué à la Protection des données, 1, parvis Corto Maltese- CS 31271 - 33076 BORDEAUX CEDEX ou par mail delegue-protection-donnees@ceapc.caisse-epargne.fr
Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, il vous suffit de vous désinscrire. La résiliation à ce service est proposée à chaque envoi et effective avec un simple clic de désabonnement.

Média

la solution mobile de la caisse d'épargne

Gérez vos comptes à distance du bout des doigts en temps réel en téléchargeant l'application depuis votre store

En savoir plus

Nous sommes désolé, il semblerait que le navigateur que vous utilisez ne soit pas compatible avec notre site.
Nous vous invitons à le mettre à jour pour pouvoir profiter de notre site.