être utile
à notre
territoire,
ça se vit et
ça se voit.

LE BONHEUR EST DANS LE BIO

Du producteur au panier, du panier à l’assiette

Gérants depuis 2011 de deux magasins à enseigne Biocoop situés à Bayonne et Biarritz, Jenny et Laurent Sivel ont saisi l’opportunité en 2018 d’implanter un 3ème point de vente sur la zone du BAB*, à Anglet. Sa particularité ? Il combine deux espaces : celui où l’on fait son marché : le magasin Bonheur, et celui où on peut se restaurer : le restaurant Maison B.
L’un comme l’autre propose une consommation raisonnable et raisonnée, dont les fondamentaux reposent sur le cahier des charges Biocoop, avec des exigences supérieures à celles de l’agriculture biologique (AB). Impossible, par exemple, d’y trouver de la lécithine de soja non bio (à risque OGM) dans une tablette de chocolat, même si le règlement bio l’autorise !
L’offre des Sivel s’inscrit donc résolument dans la grille ultra-sélective des produits estampillés par la coopérative : 100% bio, zéro OGM, zéro transport par avion, 100% de saison et bien entendu privilégiant le local dans le but d’optimiser les circuits courts.
Tout en répondant à ces exigences, qui servent les grands enjeux de la consommation de demain, les gérants de magasins, sociétaires Biocoop, gardent la liberté d’amener leurs points de ventes sur des projets innovants. Ainsi, les initiatives conduites par Laurent Sivel respectent ces obligations de sourcing, de fonctionnement et de charte qualité et poussent le concept encore plus loin. Au cœur du pays basque, ses 3 magasins et son restaurant proposent non seulement des produits terroirs inégalables mais en plus, les matières premières de grande qualité issues des filières qu’il a lui-même constituées, sont travaillées sur place, dans son laboratoire de transformation. C’est aussi le gage d’une traçabilité optimale !

Racine carrée de B

Maison B : B comme bio, B comme bonheur ou B comme BAB* ? C’est comme on veut, pourvu que ça rime avec éthique et mieux vivre, les dénominateurs communs !
Laurent Sivel voyage. Des pays anglo-saxons, dernièrement Etats-Unis ou Irlande, il a rapporté dans ses valises le concept « Bonheur » ou comment réintroduire dans une logistique du quotidien la notion de plaisir ?

« Je n’ai pas beaucoup d’imagination. Mais ma femme Jenny en a beaucoup. Moi ce que j’aime, c’est mettre en œuvre une idée, la faire vivre. Alors, elle imagine le projet, ses déclinaisons et moi, j’étudie le potentiel, les possibilités d’essaimage, je mets en place une stratégie de développement. Et nous nous lançons, portés par notre authenticité et nos convictions ! ».

Chez eux, au magasin Bonheur comme à Maison B, l’expérience client a l’ambition d’introduire du bonheur dans la corvée des courses, comme on peut prendre du plaisir à boire un bon café ou à déguster un entremet. Des passerelles qu’il a choisi de faciliter au-delà du discours, en décloisonnant physiquement ses espaces pour ouvrir les cuisines de son restaurant sur l’épicerie de son magasin. Et le bénéfice du concept est double : la transparence, qui affiche un gage de qualité, et l’invitation à découvrir leur restaurant pour les quelques 2 000 clients hebdomadaires, qui ont leurs habitudes et leurs exigences alimentaires dans son « super marché » bio.

Des produits et des hommes

Grâce à ses propres filières en fruits et légumes ou en spécialités locales comme le porc noir, la carte du restaurant Maison B offre la promesse d’une saine régalade.
Mais attention, à ces produits de qualité, la main de l’artisan reste indispensable. Et que ce soit pour le chef en cuisine, pour le personnel du labo ou les vendeurs aux magasins, la culture bio est une religion, un état d’esprit. Le personnel suit d’ailleurs des formations autour des questions du bio afin de mieux appréhender le sujet et de redessiner les contours de l’activité commerçante : rencontrer les producteurs, toucher la matière première, transformer, découper, préparer et aussi expliquer au consommateur, au bout de la chaîne, pour peut-être le convertir.
Et le succès est au rendez-vous. Au terme d’une année d’exploitation de Maison B en juillet 2019, le prévisionnel est atteint. Laurent Sivel confie:

« Aujourd’hui, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes m’accompagne dans tous mes projets, à titre professionnel comme à titre privé. C’est l’une des rares banques qui m’ait fait confiance au départ. L’histoire avait bien démarré et ça continue aujourd’hui avec une écoute et une proximité sans faille au quotidien, du financement à la monétique ».

*Bayonne Anglet Biarritz
** selon le baromètre AGENCE Bio/ CSA de janvier 2017

LE FLEXTARISME – la tendance montante chez les millenials
La proposition des 3 magasins Bonheur, Bioparme et Bioetika et du restaurant Maison B de Laurent Sivel, répond en tous points à une nouvelle habitude de consommation alimentaire, le flexitarisme. Cette tendance consiste à manger moins de viande et de poisson mais de bonne qualité, en végétalisant davantage son assiette. En clair, en variant davantage ses sources de protéines ! Une manière de consommer à la fois plus écologique et économique mais aussi plus qualitative et gourmande.
Exit le consumérisme et la malbouffe !

> Découvrir Maison B
>
En savoir plus sur la CEAPC, banque de développement régional

 

 

la carte
de nos actions

Agir pour le développement de notre territoire, ça se voit au quotidien, là où vous vivez !

Découvrir nos actions

Nos
actualités près de
chez vous.

** Les informations demandées sont nécessaires à l’envoi de la newsletter et ne seront utilisées qu’à cette fin.
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous disposez d'un droit d'accès aux données vous concernant et pouvez en obtenir la rectification ou exercer votre droit d’opposition en contactant le Délégué à la Protection des Données : Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charentes, Délégué à la Protection des données, 1, parvis Corto Maltese- CS 31271 - 33076 BORDEAUX CEDEX ou par mail delegue-protection-donnees@ceapc.caisse-epargne.fr
Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, il vous suffit de vous désinscrire. La résiliation à ce service est proposée à chaque envoi et effective avec un simple clic de désabonnement.

Média

la solution mobile de la caisse d'épargne

Gérez vos comptes à distance du bout des doigts en temps réel en téléchargeant l'application depuis votre store

En savoir plus

Nous sommes désolé, il semblerait que le navigateur que vous utilisez ne soit pas compatible avec notre site.
Nous vous invitons à le mettre à jour pour pouvoir profiter de notre site.