En 2050, un Français sur trois aura plus de 60 ans. Notre Région est particulièrement touchée par ce Big Bang démographique, avec 28 % des néo-aquitains âgés de 60 ans ou plus. Ce boom des seniors pose bien évidemment de réels défis économiques, sociaux et sociétaux. Très engagée sur le terrain de la Silver Economie, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes accompagne les acteurs du secteur, en soutenant des projets innovants en faveur du bien-vieillir.

Ludovic Renaud et Alice Darjour

141 000 : c’est le nombre de centenaires que comptera la France à l’horizon 2050, selon les dernières projections de l’Ined. Autant dire que notre pays vieillit. Très vite même.  Cette transition démographique soulève de nouveaux enjeux en termes d’autonomie et de maintien à domicile, d’urbanisme et de mobilité, de prévention et de tourisme de santé. Répondant à ces nouveaux défis, la Silver Economie s’impose aujourd’hui comme un levier de croissance pour tous les acteurs du secteur, publics ou privés. « Dès 2016, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes s’est emparée du sujet, avec la création de son Pôle d’expertise Silver Economie, indique Ludovic Renaud, membre du directoire en charge de la Banque de Développement Régional. Touchant à la fois à l’autonomie, à la prévention, au numérique, à la mobilité, la filière est marquée par une diversité d’acteurs. Il nous semblait important d’apporter des réponses spécifiques aux enjeux de la filière via une expertise dédiée, pour fédérer l’ensemble des parties prenantes et accompagner les projets de notre région. »

Il faut dire que la Nouvelle-Aquitaine est particulièrement concernée par le vieillissement de la population : 28 % des personnes sont âgées de 60 ans ou plus… 35 % à l’horizon 2040. Priorité est donnée à l’innovation sociale pour propulser la Nouvelle-Aquitaine en tête des territoires reconnus pour leur politique de « vieillissement dynamique ». Dans ce contexte, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes entend bien participer à ce rayonnement par son approche experte et locale.

130 millions d’euros

Depuis la création de son Pôle d’expertise, la Caisse régionale a ainsi distribué 130 millions d’euros en moyenne par an dans les domaines de la Santé et de la Silver Economie, sur tout le territoire Aquitaine Poitou-Charentes. « Nous accompagnons les acteurs du secteur dans la gestion courante de leurs flux financiers et soutenons leur croissance au travers de solutions adaptées à leurs besoins : renforcement des fonds propres, financement de la croissance externe, développement à l’international »… précise Alice Darjour, Experte filière santé. Nous intervenons également dans le financement de projets visant à améliorer le parcours de soins : mises aux normes, construction/rénovation d’EHPAD ou de Résidences Seniors, financement des systèmes d’information… »

Un fonds de dotation mobilisé

Au plus près de ses territoires, la Banque coopérative agit également en faveur du bien vieillir au travers de son fonds de dotation. Parmi les projets d’innovation sociale soutenus, le développement d’une enceinte connectée à assistance vocale, la mise à disposition de tablettes en EHPAD ou encore la fourniture de tricycles pour les seniors.

Pour la Caisse régionale, la feuille de route est aussi claire qu’ambitieuse : il s’agit non seulement de se positionner comme un acteur de référence sur la Silver Economie, mais aussi de poursuivre son accompagnement autour de projets innovants. L’habitat inclusif, la santé connectée et la data sont des pistes d’exploration qui devraient améliorer la qualité de vie et de services des personnes dans un futur proche.

Aladin et le rêve américain
La Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes a soutenu le développement international de la start-up Domalys. Repérée au CES de Las Vegas, cette start-up a mis au point Aladin, une lampe connectée qui détecte tous les mouvements et prévient les chutes des résidents en EHPAD.  Séduite par ce dispositif intelligent, la Caisse régionale a présenté des solutions d’accompagnement financier pour soutenir la croissance de la start-up sur le continent américain. Sur ce marché porteur, Domalys prévoit de recruter 60 collaborateurs, et une quinzaine en France, principalement autour de la data et de l’intelligence artificielle.

** Les informations demandées sont nécessaires à l’envoi de la newsletter et ne seront utilisées qu’à cette fin.
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous disposez d'un droit d'accès aux données vous concernant et pouvez en obtenir la rectification ou exercer votre droit d’opposition en contactant le Délégué à la Protection des Données : Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charentes, Délégué à la Protection des données, 1, parvis Corto Maltese- CS 31271 - 33076 BORDEAUX CEDEX ou par mail delegue-protection-donnees@ceapc.caisse-epargne.fr
Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, il vous suffit de vous désinscrire. La résiliation à ce service est proposée à chaque envoi et effective avec un simple clic de désabonnement.

Nous sommes désolé, il semblerait que le navigateur que vous utilisez ne soit pas compatible avec notre site.
Nous vous invitons à le mettre à jour pour pouvoir profiter de notre site.