La Maison d’Accueil Spécialisée de Haute Saintonge, inaugurée le 20 juin dernier, est un format exemplaire d’hébergement et d’accompagnement pour des profils complexes d’autisme et les troubles intellectuels sévères. La Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes a accompagné ce projet engagé dans le financement de sa mise en œuvre mais également dans sa préparation par le soutien à la création des ateliers d’insertion, via son Fonds de dotation.

Valeur à forte utilité ajoutée

Les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) ont vu le jour il y a plus de 40 ans, avec le décret d’application de la loi d’orientation en faveur des personnes handicapées de 1975. Les MAS ont vocation à accueillir des adultes handicapés en situation de « grande dépendance », ayant besoin d’une aide humaine et technique permanente, proche et individualisée. Même si la « communauté autiste » préfère généralement envisager l’autisme comme une différence neurologique, l’autisme est internationalement reconnu par l’ONU comme un handicap relevant de la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Les troubles du spectre de l’autisme (TSA) sont caractérisés par des difficultés de l’apprentissage social et des échanges, avec des comportements stéréotypés et persévératifs, qui entravent la communication socio-émotionnelle et la réciprocité sociale.
La vie des personnes atteintes de troubles sévères de l’autisme est difficile en milieu ordinaire. Aussi les MAS représentent des structures particulièrement adaptées à la prise en charge des personnes atteintes de ce trouble du développement humain.

L’Association Emmanuelle, labellisée « Autisme France »

La M.A.S. de Haute Saintonge, qui vient d’être inaugurée à Gémozac, en Charentes Maritimes, est la réalisation du 1er Appel à projet lancé dans le cadre des Plans Autisme Nationaux pour le territoire Poitou-Charentes. La structure va offrir à 28 adultes présentant un trouble du spectre autistique (TSA) ou des troubles apparentés, un cadre fonctionnel, sécurisant et surtout permanent. Son architecture, conçue dans le respect de leurs particularités, en fait un lieu de vie privilégié pour ses résidents, doublé d’un accompagnement adapté à leur singularité.
L’organisme gestionnaire de la MAS est l’Association Emmanuelle, qui s’est donné pour mission de procurer aux personnes en situation de handicap une activité ainsi qu’un hébergement durant toute leur vie. L’association est titulaire depuis 2018 du label « Autisme France ».
Sur le terrain, cela se traduit par la création et la gestion d’ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail), notamment celui de « l’Œuvre d’Emmanuelle » à vocation artisanale et artistique, mais également de foyers occupationnels et d’hébergements collectifs ou individuels. L’association gère déjà un établissement similaire à Chatelaillon (17) ouvert en 2005, avec des résultats probants quant à la stabilité neurologique des occupants, révélateurs de leur qualité de vie. Cette association a donc été choisie pour son expertise, sa connaissance de l’autisme et sa proposition originale d’insertion professionnelle au sein de l’ESAT attenant à la MAS.
100 candidatures ont été étudiées par l’Association, pour les 28 places accordées par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Nouvelle Aquitaine.

« L’action menée par l’Association Emmanuelle tend à promouvoir l’autonomie et la protection des personnes en situation de handicap, la cohésion sociale, l’exercice de la citoyenneté, à prévenir les exclusions et en corriger les effets. Elle est conduite dans le respect de l’égale dignité de tous les êtres humains avec l’objectif de répondre de façon adaptée aux besoins de chacun d’entre eux et de leur procurer un certain bien-être ».

Le quotidien autrement

La MAS de Haute Saintonge a fait le choix d’une approche globale autour d’axes éducatifs, pédagogiques, thérapeutiques et médicaux. Le site est structuré sous forme de village, avec des bâtiments regroupant les studios indépendants des habitants, assortis d’un jardinet privatif, de salles d’activités et de restauration au sein de petites unités conçues pour 8 personnes maximum.
Une cuisine bio est réalisée sur place, grâce notamment aux produits des récoltes des cultures maraîchères de l’ESAT. Une attention particulière est donc portée sur le goût des aliments afin de développer les qualités sensorielles des résidents.
Ils bénéficient également d’un accompagnement personnalisé aux gestes de la vie quotidienne : habillage, ménage, tri du linge et activités préprofessionnelles : tri, transvasement, ensachage, égrainage, arrosage, nourrissage, plantation… Tous ces gestes contribuent à l’acquisition de compétences qui permettent de gagner en autonomie. Car les personnes atteintes d’autisme aiment travailler, c’est la gestion du temps libre qui est compliquée. Selon leurs capacités, les résidents peuvent être formés sur des ateliers dit « passerelle » : cuisine pédagogique, serre, animalerie, tisanerie… dans la perspective possible d’intégrer partiellement l’ESAT.
L’accompagnement est nécessaire 24h/24h et est assuré par 53 salariés (éducateurs spécialisés, infirmiers, médecins, psychologues, coordonnateurs, moniteurs d’atelier… et 3 travailleurs à l’ESAT.

Soutien et financement

Le budget de fonctionnement annuel de l’établissement de 2,2 M€ est porté par l’ARS. La partie prêt, pour cet investissement global de 4,6 M€, a été financée par la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes via son Centre d’affaires « Entreprise / Economie Sociale » de Charente-Maritime.
Les valeurs d’éthique et d’utilité de cette initiative ont également été remarquées lors des Conseils d’Administration de 2015 et 2017 du Fonds de dotation de notre Caisse régionale qui a choisi de soutenir les projets d’ateliers passerelles avec des dotations respectives de 25 000 et 8 200 euros.

> L’Association Emmanuelle
> La Maison d’Accueil Spécialisée de Haute Saintonge
> La CEAPC, banque de développement régional
Le Fonds de dotation de la CEAPC lutte contre l’isolement des personnes

 

LUNDI DE PENTECôTE
journée de solidarité contribuant
à financer des actions en faveur de l'autonomie des personnes handicapées.

Les actualités Économie et innovation

** Les informations demandées sont nécessaires à l’envoi de la newsletter et ne seront utilisées qu’à cette fin.
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous disposez d'un droit d'accès aux données vous concernant et pouvez en obtenir la rectification ou exercer votre droit d’opposition en contactant le Délégué à la Protection des Données : Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charentes, Délégué à la Protection des données, 1, parvis Corto Maltese- CS 31271 - 33076 BORDEAUX CEDEX ou par mail delegue-protection-donnees@ceapc.caisse-epargne.fr
Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, il vous suffit de vous désinscrire. La résiliation à ce service est proposée à chaque envoi et effective avec un simple clic de désabonnement.

Nous sommes désolé, il semblerait que le navigateur que vous utilisez ne soit pas compatible avec notre site.
Nous vous invitons à le mettre à jour pour pouvoir profiter de notre site.